Revue de presse

Enigme de la semaine : Comment ne pas perdre la tête ? (solution)

Retrouvons notre patiente hospitalisée dans un contexte fébrile avec confusion et tremblements. Un diagnostic présumé de syndrome sérotoninergique a été évoqué, attribué à la prise de paroxétine et de quétiapine. Les traitements anti-infectieux ont été interrompus. Une amélioration clinique, y compris du clonus, a été observée après l’administration de benzodiazépines (BZD), l’arrêt des agents incriminés et un bref traitement à la cyproheptadine administré toutes les [&;]


Lien vers le billet original