Revue de presse

Ne pas négliger la possibilité de troubles cognitifs pour les patientes atteintes de cancer du sein

Les premiers reports cliniques de difficultés cognitives après cancer du sein ont été publiés, dans la littérature médicale, au cours des années 1990, de façon concomitante à l’utilisation accrue de la chimiothérapie adjuvante postopératoire. Les manifestations étaient d’autant plus sévères que les chimiothérapies étaient intensives mais elles ont été décelées par la suite alors même qu’était enclenchée une désescalade des chimiothérapies, tant en posologie qu’en fréquence d’administration. Surtout [&;]


Lien vers le billet original