Revue de presse

Risque CV accru après hystérectomie ou ovariectomie

Chez la femme non ménopausée, l’hystérectomie et l’ovariectomie ont des conséquences multiples, parmi lesquelles figure l’arrêt de la sécrétion des estrogènes et de la progestérone. L’impact sur le risque de maladie cardiovasculaire (MCV) à long terme est probable, quoique mal documenté et imparfaitement quantifié. Cela vaut pour les accidents vasculaires cérébraux (AVC) autant que pour les différentes formes de cardiopathie ischémique.


Lien vers le billet original